mercredi 16 octobre 2013


RESUME DES EPISODES PRECEDENTS ILLUSTRES DANS LES EDITIONS
DU 20 SEPTEMBRE ET 10 OCTOBRE 

Aujourd’hui, samedi 28 septembre 2013 est un jour important pour nous: Depuis notre première rencontre, Hélène et moi, nous nous sommes juré que notre vie n’aurait qu’un seul but et que toutes ces années vécues ensemble ne cesseraient d’y tendre: Partir tous les deux pour un long périple devant nous mener au village de Kérou à Clohars-Carnoët et découvrir ces fameux garages dont ont parlé les grands voyageurs du monde. Nous n’avons pu éviter d’embarquer le bosco accordéoniste Etienne qui risque de troubler assez rapidement notre précieuse intimité !
Ca y est ! Nous sommes à deux heures du départ. Notre bateau “La Golfe” est chargé, les derniers amis sont venus sur le quai nous saluer. Ce voyage sans escale nous mènera t’il sur une voie de garages?
 
« Les spectateurs déambulaient dans les rues et les allées du village. En suivant les guirlandes lumineuses, le public trouvait un garage investi par les musiciens.
              Les habitants avaient préparé des gâteaux et avaient décoré leur jardin ou leur garage pour accueillir le public et les artistes.
              Enfants comme adultes ont apprécié cette soirée de partage et de découvertes. »(Ouest-France)
 
Bien sympathique soirée où les garages de ce joli village de Kerou avaient des airs de jardinets, grangettes et autres placettes invitant à l’écoute attentive d’ensembles divers et talentueux.
             Nous y apportions une note plus “méridionale” tenants que nous sommes d’une tradition française et ligérienne, mais répondant dignement à l’esprit d’ouverture de la part des organisateurs de cette belle assemblée.
Très vite, la Loire nous aspirait à nouveau pour “Les Rencontres Julien Gracq” à Saint-Florent-le-Vieil d’où nous retiendrons (très subjectivement…) notre beau concert apéritif du dimanche matin ensoleillé, sur la terrasse en bois de l’Hôtel – Restaurant de “La Gabelle” au- dessus de la Loire, pour un public nombreux et de grande qualité.
Combien de concerts comme celui-là aurons-nous la chance de donner dans l’avenir? Le public, le soleil, la Loire, Frédéric Renaudin, notre pianiste, un Steinway en plein air, une sono parfaite, le tout réuni dans le recueillement littéraire de Julien?
Nous dirons que s’il reste unique, il représentera un aboutissement fondateur du projet piano « A Nantes » que nous avons entrepris il y a 2, 3 ans.
“Les Rendez-vous de Lola” ce week-end passé?
Formidable ! Des super concerts, le chapiteau des amis de "La Cour des Miracles", notre Association “Ile de Ville" archi présente, les trajets en bateau Nantes – Le Pellerin – Nantes, dits « Le voyage au Pellerin », et un public aux anges !
             Aux anges... peut-être mais pas assez fourni.
Il nous faudra donc quelques nouveaux Rendez-vous de l’Erdre pour regonfler les moyens de l’Asso!

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire