jeudi 18 octobre 2018

 
Bonjour à tous ou à quelques-uns...
 
L'été a du mal à s'enfuir et les jardins ont encore de beaux gestes de générosité.
C'est une période d'écritures infidèles, de destinataires secrets ou anonymes,
mais, à très, très bientôt


Aucun commentaire:

Publier un commentaire